Rechercher dans ce blog

jeudi 11 janvier 2018

Recette du lait d'or au curcuma



Le lait d’or est reconnu pour ses vertus amincissantes, anti-rhumatismes, anti-inflammatoires, anti-cholestérol, digestives etc.

Quelles sont les vertus du lait d’or ? Le lait d’or est une recette traditionnelle de la médecine ayurvédique, la médecine indienne. Un concentré de bonnes choses, dans une boisson gourmande !

La curcumine contenue dans le curcuma a des propriétés anti-inflammatoires, anti-oxydantes et même anti-cancer… Dans cette boisson, on associe le curcuma au poivre noir car la pipérine contenue dans le poivre noir optimise l’effet de la curcumine sur l’organisme.

Atout minceur : la curcumine permet de réguler le métabolisme et ainsi une meilleure gestion du poids.
Anti-cholestérol : le curcuma permettrait de réduire le taux de mauvais cholestérol dans le sang.
Détoxification du foie : le curcuma aurait des vertus détoxifiantes sur le foie, notamment pour les maladies liées à la consommation excessive d’alcool.


Anti-inflammatoire : reconnu pour ses vertus anti-inflammatoire, le curcuma permet de lutter contre l’arthrite et les douleurs articulaires en assouplissant les ligaments.
Digestion : il semblerait que le curcuma calme les troubles gastro-intestinaux, notamment les ulcères.
Assainissement de l’organisme : dans la pratique de l’Ayurvéda, le curcuma est utilisé pour purifier le sang, en améliorant sa circulation pour nettoyer les vaisseaux sanguins de leurs impuretés.
Antispasmodique : il permettrait d’apaiser les douleurs liées aux menstruations par exemple.
Peau : le curcuma aiderait à réduire les problèmes de peau comme les rougeurs par exemple.
Cancer : les chercheurs étudient activement ce qui semblerait être une capacité à lutter contre le cancer.




Voici enfin la recette magique !

Pour réaliser une portion de lait d’or, il vous faudra l’équivalent :
D’une tasse de lait de coco ou d’amande ou d'autre lait végétal de votre choix ;
½ tasse d’eau ;
1 cuillère à café de curcuma, de cannelle et de miel ;
Une pincée de poivre noir et de gingembre. Si vous ne l'aimez pas, vous pouvez faire sans, mais c'est dommage, car c'est un excellent anti-infectieux.

La préparation est simple, il suffit de faire chauffer l’ensemble des ingrédients (excepté le miel car vous "tuerez" ses propriétés antibiotiques naturelles), pendant 2 minutes mais attention à ne pas faire bouillir !
Ajouter le miel et déguster !
Josette Benjamine Sauthier,




Nirvana-Santé http://nirvana-sante.blogspot.com

mercredi 10 janvier 2018

Pourquoi on est boulimique ou anorexique ?



"Tout ce qui ne s'exprime pas s'imprime !" Toutes les émotions que vous refoulez à l'intérieur de vous-même parce que vous ne pouvez pas ou ne voulez pas les verbaliser, peuvent se cristalliser dans différentes parties de votre corps.

ANOREXIE / BOULIMIE : CAUSES EMOTIONNELLES COURANTES

L'anorexie : mis à part l'envie de ressembler aux mannequins ou d'être dans la tendance de la mode, l'anorexie, phénomène bien trop courant aujourd'hui, et presque essentiellement féminin, peut être lié au rejet de la mère, de la partie féminine en la jeune fille, un dégoût de la vie, de la nourriture, (qui se rapporte à la mère-nourricière).

L'anorexique tente de "ne plus exister", s'effacer, s'abstraire, ne plus "être".

Elle rejette ses formes, sa féminité, tout ce qui lui fait ressembler à sa mère, à une femme.

L'anorexique vit dans son monde à elle, dans l'imaginaire et a parfois des envies suicidaires.

L'anorexie peut également survenir à la suite d'attouchements ou d'abus, comme un appel au secours...."je veux être maigre, ne plus être femme, ne plus faire envie, ne plus être visible."

L'anorexie est difficile à soigner et demande parfois une hospitalisation loin du milieu familial et un suivi psychologique.

La boulimie : est un problème d'origine affective... Ca peut être la peur d'être abandonné, la sensation de ne pas être assez aimée ou reconnue, ce qui pousse à ingurgiter une grande quantité de nourriture pour compenser ce vide intérieur. " 📩

La boulimie est une forme de "punition", on pourrait même dire "d'autodestruction".

Manger compulsivement pour se faire mal...

En général, les personnes boulimiques se font vomir ensuite, de peur de grossir et culpabilisent beaucoup de trop manger, de faire du mal à leur corps.

C'est un cercle vicieux.

J'ai vu aussi des cas, comme en anorexie, ou la boulimie faisait suite à des attouchements ou des abus.



En devenant "énorme", la victime pense inconsciemment se protéger de tout désir masculin actuel ou futur.

Comme la nourriture est symboliquement liée à la mère, les boulimiques ont peut-être un problème avec leur mère.

Soit qu'elles rejettent l'image de la femme, en leur mère, par exemple lorsque celle-ci refait sa vie après un divorce, ou qu'elle a un amant, et que la fille le sait, et ne peut rien dire...

Soit qu'elles se rendent compte qu'elles ont encore trop besoin de leur mère, mais qu'elles se retiennent de trop l'aimer, de peur de ne pas pouvoir s'en passer.

Soit aussi parce que leur mère est trop présente dans leur vie, contrôle trop.

Ou encore quand une femme pense que sa mère ne l'a pas désirée, à tort ou à raison.

Autre possibilité, culpabiliser d'avoir fait souffrir sa mère (accouchement difficile ou maladie de celle-ci), attentes déçues, à tort ou à raison, peut engendrer des crises de boulimie, et ceci à tout âge !





Ecrit par Josette Sauthier, reproduction interdite :
Cet article est une interprétation personnelle d'après mes expériences professionnelles dans mon cabinet de thérapies, ça n'engage que moi et ce n'est pas à prendre comme une vérité absolue.
Josette Sauthier


D'autres maladies expliquées ici : Causes émotionnelles des maladies, sur ce blog.

Nirvana Santé
http://nirvana-sante.blogspot.com

Les graines de CHIA



Les graines de CHIA sont riches en OMEGA 3 et peuvent faire office de coupe-faim lorsqu'elles sont intégrées dans la confection de puddings, ou rajoutées dans un yaourt, ou simplement diluées dans un verre d'eau, laisser reposer et boire ensuite lorsque votre préparation aura épaissi.

Contre la constipation, boire  chaque jour un verre de boisson au chia : une cuillère à soupe dans un grand verre d'eau, laisser reposer 15 minutes et boire.

Pour l'effet coupe-faim ou contre la constipation, avaler les graines entières, elles ressortiront telles quelles. Mais si vous voulez profiter de ses autres bienfaits, il faut les croquer, les mâcher ou les écraser.




Nirvana-Santé http://nirvana-sante.blogspot.com