Rechercher dans ce blog

vendredi 10 juin 2016

Les émotions négatives causent des maladies



La maladie n'est souvent qu'une accumulation de noeuds : 

rancoeurs, haines, jalousies, médiocrités, 

petitesses, envies, frustrations....

Niveler tout cela par la sérénité, l'oubli, 

c'est laisser la vie à nouveau irriguer tout notre être.  

Il y a aussi LE PARDON, 

force prodigieuse qui dénoue.

"Tout m'est donné et je donne tout." 

Voilà le grand mouvement dans lequel il faut s'incorporer 

pour ne plus être malade.

La sclérose naît de la stagnation 

de notre pouvoir d'aimer.

Colette d'Hollosy

Nirvana-Santé http://nirvana-sante.blogspot.com

samedi 4 juin 2016

La marche pour l'âme.


Marche-méditation ? 

Marche contemplative ? 

Marche qui apaise le corps et l'esprit 
et qui nourrit l'âme. 

Comment faire ?

Marcher juste pour le plaisir de marcher, 

avec liberté et solidité, sans nous dépêcher. 

Nous sommes présents à chacun de nos pas. 

Quand nous souhaitons parler, 

nous nous arrêtons de marcher 

et nous prêtons toute notre attention à la personne en face de nous,

 à nos paroles et à notre écoute.

Arrêtez-vous, 

regardez autour de vous 

et voyez comme la vie est merveilleuse : 

les arbres, les nuages blancs, le ciel infini. 

Écoutez les oiseaux, savourez la brise légère. 

Marchons comme une personne libre 

et sentons nos pas devenir plus légers au fur et mesure que nous marchons. 

Apprécions tous les pas que nous faisons.

Matthieu Ricard 

Nirvana-Santé http://nirvana-sante.blogspot.com

dimanche 29 mai 2016

Apprivoiser la douleur...


Contemplons simplement la douleur. 

Même si sa présence est lancinante, 
demandons-nous quelle est sa couleur, 
sa forme ou toute autre caractéristique immuable. 

On s'aperçoit que ses contours s'estompent 
à mesure qu'on tente de la cerner. 

En fin de compte, on reconnaît qu'il y a, 
derrière la douleur, 
une présence consciente, 
celle-là même qui se trouve à la source de toute sensation 
et de toute pensée. 

Détendons notre esprit 
et essayons de laisser la douleur reposer 
dans la pleine conscience, 
libre de toute construction mentale. 
Cette attitude nous permettra de ne plus en être la victime passive, 
mais, peu à peu, de faire face 
et de remédier à la dévastation qu'elle provoque dans notre esprit.

Matthieu Ricard 

Nirvana-Santé http://nirvana-sante.blogspot.com